« Ma mère avait un nom : c’était Denise Levesque »

Denise Levesque de Grand-Sault est morte des suites de la COVID-19. © Gracieuseté/Michelle Levesque Denise Levesque de Grand-Sault est morte des suites de la COVID-19.

Lorsque Michelle Levesque a téléphoné à sa mère jeudi dernier au Pavillon Beau-Lieu de Grand-Sault, elle a tout de suite su que la situation était grave.

Denise Levesque, âgée de 86 ans, avait de la difficulté à respirer et à parler. Elle est parvenue à murmurer : «Je ne suis plus capable.»

Le lendemain, elle était admise à l’hôpital régional d’Edmundston et samedi à 13 h 15, elle poussait son dernier souffle.

Pour Michelle Levesque, il est hors de question que sa mère ne soit qu’une statistique.

«Ma mère avait un nom et c’était Denise Levesque», déclare-t-elle, un sanglot dans la voix.

Une femme travaillante

Selon sa famille, Denise Levesque était une femme vive et fière. Elle avait sept enfants et 14 petits-enfants.

Denise Levesque de Grand-Sault était bien connue dans la communauté selon sa fille Michelle. © Garcieuseté/Michel Levesque Denise Levesque de Grand-Sault était bien connue dans la communauté selon sa fille Michelle.

Elle a travaillé longtemps dans une pizzeria, raconte sa petite-fille Denise Miller, qui habite dans la région de Saint-Jean.

«Elle faisait de la méchante bonne pizza!», s’exclame-t-elle.


Vidéo: L’animatrice et critique de cinéma Minou Petrowski meurt à 89 ans (Radio-Canada.ca)

« Ma mère avait un nom : c’était Denise Levesque »