Québec et Ottawa poursuivent la mise à norme d'infrastructures sportives désuètes

© Fournis par La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Québec et Ottawa consacreront chacun 35 millions $ au volet montréalais des investissements en infrastructures sportives et récréatives.

L'annonce en a été faite lundi à Montréal par la ministre fédérale de l'Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna, et la ministre déléguée à l'Éducation du Québec, Isabelle Charest.

Des annonces similaires ont déjà été faites récemment dans les régions de Chaudière-Appalaches, au Saguenay-Lac-Saint-Jean et en Mauricie.

En tout, ce sont près de 300 millions $ que les deux ordres de gouvernement injecteront dans les infrastructures sportives et récréatives à travers le Québec.

«Les infrastructures sportives, plusieurs ont une cinquantaine d'années et ont besoin d'énormément d'amour», a avoué la ministre Charest.

«Je pense que c'est un pas dans la bonne direction, mais évidemment ce n'est pas fini. On a encore besoin d'investir des montants, mais je pense qu'avec un 294 millions $ et avec l'aide du fédéral c'est un pas dans la bonne direction», a-t-elle ajouté.

Le volet montréalais comprend une dizaine de projets.

Le plus important sera la réfection et la reconstruction du Centre récréatif Gadbois, dont la facture atteindra à elle seule 73,5 millions $. Le gros du financement de ce projet, cependant, vient de la Ville de Montréal, qui y consacrera 53,5 millions $, la part de Québec et d'Ottawa s'élevant à 20 millions$.

Le deuxième projet en importance sera la reconstruction du centre récréatif et sportif de Montréal-Ouest, qui se chiffrera à 22,6 millions $, dont 10 millions $ seront assumés par l'administration municipale, le reste étant financé par les deux ordres de gouvernement supérieurs.

Pierre Saint-Arnaud, La Presse Canadienne

Québec et Ottawa poursuivent la mise à norme d'infrastructures sportives désuètes