​Arts visuels - «Ondes élastiques»: et si on devenait animaux?

Fanny Mesnard, «Une certaine façon de voir le monde», 2019 © Guy L'Heureux Fanny Mesnard, «Une certaine façon de voir le monde», 2019

Dans ses tableaux à l’acrylique, comme dans ses céramiques ou dans les longs drapés qu’elle sérigraphie, Fanny Mesnard dépeint un monde fabuleux : les rapports entre humains et animaux, si jamais on s’entendait sur cette division binaire de la vie sur Terre, ne sont pas dictés par des rôles de pouvoir.

Derrière cette vision onirique et fougueusement naïve, l’artiste de Québec plaide pour un changement de nos attitudes à l’égard de ce qui nous entoure.

À l’instar d’autres artistes comme Cynthia Girard ou Shary Boyle, l’amour de la nature et du récit vont de pair chez Fanny Mesnard. Et si on devenait animaux ? suggère-t-elle.

Programmation revue

La pandémie aurait pu avoir raison de la plus vaste exposition de sa jeune carrière, programmée par la salle Alfred-Pellan de la Maison des arts de Laval. Repoussée de plusieurs mois, Ondes élastiques. Les faunes s’agitent encore dans l’épaisseur des bois surgit à temps pour nous mener jusqu’à l’été.

Comme partout ailleurs, la programmation à Alfred-Pellan a été mille fois revue depuis septembre. Ce devait être une année au contenu écoresponsable, chapeautée de la thématique « Observer le monde autrement ». Ondes élastiques n’aura été, au bout du compte, qu’une des deux seules expos, après celle d’Isabelle Hayeur, inaugurée… à l’automne.

Observer autrement, programmer autrement, visiter autrement (masqués, notamment). Le projet en tableaux et en objets de Fanny Mesnard ne pouvait mieux convenir à une époque où tout est bousculé. Où tout est à revoir.

Autant la diplômée de l’Université d’Aix-Marseille cumule les moyens d’expression, autant elle s’adresse, littéralement, à tous.

L’impression de conte fantastique, avec ses bêtes imaginaires et ses couleurs chatoyantes, ne doit pas obligatoirement pousser la quarantaine d’œuvres d’Ondes élastiques dans la catégorie « jeune public ». Oui, la jeunesse y trouvera son compte, mais pas seulement elle.


Galerie: 12 façons originales de célébrer la fête des Mères cette année (Plaisirs Santé)

​Arts visuels - «Ondes élastiques»: et si on devenait animaux?