Vente du Complexe Artopex : «d’excellentes nouvelles» pour le Club d’athlétisme Adrénaline

«Puisque nous n’étions pas impliqués dans le processus, (l’annonce de lundi soir) a été une agréable surprise. Par contre, on connaissait déjà l’intérêt de la Ville pour notre sport. Nos partenaires savent que l’athlétisme est un peu le parent pauvre pour ce qui est des installations d’entraînement», indique Benoit Lord. © ARCHIVES LA VOIX DE L’EST, JANICK MAROIS «Puisque nous n’étions pas impliqués dans le processus, (l’annonce de lundi soir) a été une agréable surprise. Par contre, on connaissait déjà l’intérêt de la Ville pour notre sport. Nos partenaires savent que l’athlétisme est un peu le parent pauvre pour ce qui est des installations d’entraînement», indique Benoit Lord.

La vente du Complexe sportif Artopex à la Ville de Granby fait déjà des heureux dans le paysage sportif local. Les administrateurs du Club Adrénaline sont ravis de voir que l’athlétisme figure vraisemblablement dans les plans de la municipalité.

Même s’il demeure en attente de confirmations officielles, Benoit Lord a poussé un long soupir de soulagement mardi matin.

«Puisque nous n’étions pas impliqués dans le processus, ça a été une agréable surprise. Par contre, on connaissait déjà l’intérêt de la Ville pour notre sport. Nos partenaires savent que l’athlétisme est un peu le parent pauvre pour ce qui est des installations d’entraînement. Le conseiller Stéphane Giard s’est toujours montré attentif et soucieux d’améliorer notre situation», a-t-il indiqué en entrevue.

«Selon moi, ce sont d’excellentes nouvelles. C’est bien de voir qu’on est considéré là-dedans.»

Cette transaction survient après l’abandon du projet de complexe sportif multifonctionnel prévu dans le secteur de l’école secondaire J-H.-Leclerc, faute de subventions.

La Ville de Granby a plutôt déboursé 5 millions $, une somme tirée du surplus d’exercice pour l’année 2020, pour acquérir le Complexe sportif Artopex. Elle souhaite aussi réaliser un agrandissement évalué à 10 millions $ du côté ouest de la bâtisse actuelle, notamment afin d’offrir des surfaces intérieures pour le pickleball.

Les activités du Club de soccer Les Cosmos de Granby, principal locataire de l’endroit, seront maintenues.

Les athlètes d’Adrénaline ont passé les derniers hivers à s’entraîner sur le terrazzo au centre communautaire Saint-Benoit. © ARCHIVES LA VOIX DE L’EST, JANICK MAROIS Les athlètes d’Adrénaline ont passé les derniers hivers à s’entraîner sur le terrazzo au centre communautaire Saint-Benoit.

«L’acquisition du Complexe Artopex devrait profiter à toute la population, y compris les gens retraités», estime Benoit Lord, également membre du conseil d’administration de Granby Multi-Sports.

Précisons toutefois que les autorités municipales ne prévoient pas confier la gestion du centre à Granby Multi-Sports. Un autre partenaire potentiel, non identifié, a été évoqué lors de l’annonce lundi soir.

Des installations inadéquates

La quête de meilleures installations n’a rien de nouveau pour les administrateurs du Club d’athlétisme Adrénaline.

Tel que rapporté par La Voix de l’Est en février 2019, le club venait alors de perdre près de la moitié de ses quelque 90 membres. Plusieurs sont rentrés au bercail, mais toujours est-il que les athlètes d’Adrénaline ont passé les derniers hivers à s’entraîner sur le terrazzo au centre communautaire Saint-Benoit.

«Malgré les aménagements qui ont été faits pour la sécurité de tous, ce n’est pas un local adéquat pour faire du saut en hauteur, des sprints ou sauter des haies», fait valoir Benoit Lord.

«Même si on fait aussi de l’initiation, on a quand même des athlètes d’élite classés aux niveaux provincial et canadien.»

Selon lui, la prochaine étape logique serait de revamper la piste d’athlétisme située de près de l’école J-H.-Leclerc. «Le député Bonnardel a déjà parlé de son désir de donner un peu d’amour à la piste. Et d’après les informations que j’ai obtenues, des subventions gouvernementales pourraient être disponibles. J’espère que M. Racine et les gens du Centre de services scolaires du Val-des-Cerfs vérifieront les possibilités de ce côté...»

Vente du Complexe Artopex : «d’excellentes nouvelles» pour le Club d’athlétisme Adrénaline