Des soins au cas par cas pour ceux qui souffrent du syndrome post-COVID-19

De 10 % à 20 % des personnes qui contractent la COVID-19 sont susceptibles de connaître des effets à long terme de la maladie (archives). © Gracieuseté/Réseau de santé Vitalité De 10 % à 20 % des personnes qui contractent la COVID-19 sont susceptibles de connaître des effets à long terme de la maladie (archives).

Des cliniques spécialisées ouvrent au pays pour soigner les personnes souffrant d’effets à long terme de la COVID-19, mais au Nouveau-Brunswick ces patients sont soignés au cas par cas.

Le syndrome post-COVID-19, communément appelé COVID-19 de longue durée, prend des formes variées : fatigue, trous de mémoire, anxiété. Une cinquantaine de symptômes peuvent persister des mois après la guérison de la COVID-19.

Au Nouveau-Brunswick, ces patients doivent consulter leur médecin de famille. Vraiment, c'est du cas par cas en ce moment-ci au Nouveau-Brunswick», affirme le Dr Ghislain Lavoie, président du Collège des médecins de famille du Nouveau-Brunswick.

Mélanie Couturier d'Edmundston est toujours affligées par des symptômes persistants de la maladie, quatre mois après avoir contracté la maladie.

Je suis restée avec un gros brouillard mental, une fatigue qui est paralysante [...] de la toux qui s'en vient mieux, mais qui a été assez difficile», témoigne-t-elle dans une entrevue au Téléjournal Acadie.

Des cliniques spécialisées ailleurs au Canada

Ailleurs au pays, des cliniques spécialisées ont ouvert leurs portes, comme à l'Institut de recherche clinique de Montréal.


Galerie: Les effets à long terme de la pandémie sur nos vies (Espresso)

Des soins au cas par cas pour ceux qui souffrent du syndrome post-COVID-19