Montréal veut aider les restaurants à rivaliser avec Uber Eats

© Fournis par La Presse Canadienne

Montréal dit vouloir aider à mettre sur pied un concurrent local aux géants de la livraison de nourriture comme Uber Eats, SkipTheDishes et DoorDash pour soutenir les restaurants en difficulté pendant la pandémie de COVID-19.

Luc Rabouin, maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, a annoncé aux journalistes que Montréal fournira un financement de 500 000 $ pour aider à créer une coopérative ou un organisme à but non lucratif local qui pourrait concurrencer les grands services de livraison de nourriture. La ville a lancé un appel d'offres et espère travailler avec des entreprises existantes, a-t-il ajouté.

M. Rabouin a déclaré que l'intention de la Ville était d'aider les restaurants en difficulté qui font face au coût élevé des services de livraison, ce qui, selon lui, peut augmenter une facture de mets à emporter de 30 %.

La Ville a également annoncé qu'elle accorderait une subvention de 4 millions $ aux bars et aux restaurants. Ces entreprises pourront demander jusqu'à 25 000 $ pour construire des terrasses et faire d'autres préparatifs pour l'été. Les groupes de restaurants peuvent présenter des demandes conjointes jusqu'à concurrence de 50 000 $.

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a dit espérer que les restaurants pourront ouvrir leurs terrasses le 1er juin si la situation de la COVID-19 dans la ville le permet.


Vidéo: La Commission Laurent publie son rapport (Le Devoir)

Montréal veut aider les restaurants à rivaliser avec Uber Eats