Le match nul contre Columbus n'a pas frustré les joueurs du CF Montréal

© Fournis par La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Après le verdict nul de 0-0 du CF Montréal samedi contre le Crew de Columbus, il était permis de se demander si, pour un deuxième week-end consécutif, la troupe montréalaise n'avait pas «perdu» deux points au classement plutôt que d'en avoir ajouté un. À écouter Wilfried Nancy, le milieu de terrain Amar Sejdic et le défenseur Kamal Miller après la partie, le dénouement de ce troisième match de la saison était davantage positif.

Soit, le CF Montréal était plus reposé que les champions en titre, qui avaient joué moins de 72 heures plus tôt en Ligue des champions de la Concacaf. Il reste que le Crew a été limité à trois tirs tentés - aucun n'ayant touché la cible - sept jours après que le Nashville SC eut décoché 18 ballons en direction de Clément Diop.

« Je crois que nous avons exécuté le plan défensif parfaitement. Non seulement les défenseurs ont bien fait, mais les milieux de terrain devant nous ont rendu la tâche plus facile. Nous avons enfin le jeu blanc que nous voulions »,  a analysé Miller, qui a passé tout le match sur le terrain sur la ligne défensive, tout comme « Kiki » Struna et Rudy Camacho.

« Je crois que c’est un plus pour la confiance. Nous parlons entre nous du fait qu’à chaque match, nous ne nous voyons pas comme l'équipe défavorisée. Nous devons seulement continuer. Chaque point compte. »

Tout en admettant que l'équipe a laissé filer trop d'occasions de marquer, Sejdic, qui a occupé le milieu du terrain à la place de Samuel Piette, a aimé le rendement global de l'équipe.

« En première demie nous contrôlions le rythme. Dans le milieu, nous étions capables de trouver les joueurs entre les lignes. Nous aurions pu garder le ballon un peu plus longtemps, mais globalement, comme équipe, c’était une bonne performance. »

Le match de samedi a aussi permis de constater que Wilfried Nancy a des options sous la main que son prédécesseur, Thierry Henry, n'avait pas l'an dernier.

En l'absence de Mason Toye, blessé, Erik Hurtado a été l'attaquant le plus vigoureux pendant la première demie. Quand Hurtado est rentré sur les lignes de côté avec un peu moins de 30 minutes à jouer, Lassi Lappalainen a pris sa place et s'est fait visible en zone adverse.

Aussi, Clément Bayiha s'est bien tiré d'affaire lorsqu'il a été appelé à remplacer Zachary Brault-Guillard, blessé à son tour, à compter de la 55e minute de jeu.

Mais surtout, la découverte de la journée aura été Ahmed Hamdi. Dépêché sur le terrain à partir de la 64e minute, l'Égyptien de 23 ans n'a paru nullement intimidé de disputer un premier match en carrière en MLS.

« J'ai eu une bonne discussion avec Hamdi. Je voulais le préparer, je ne voulais pas aller trop vite avec lui, étant donné qu'il venait d'arriver sur un nouveau continent. Je voulais vraiment prendre le temps et en fait, il a fait des choses que l'on voit à l'entraînement », a déclaré Nancy.

« Ça, c'est Hamdi. Il est capable de nous amener de la fluidité dans le jeu, il est capable de pauser le jeu quand il le faut, d'accélérer aussi. C'est une bonne trentaine de minutes. Encore une fois, ce n'est que sur un match. C'est de bon augure pour la suite, mais chaque chose en son temps », a quand même ajouté Nancy.

Michel Lamarche, La Presse Canadienne

Le match nul contre Columbus n'a pas frustré les joueurs du CF Montréal