La déforestation en Amazonie a atteint un nouveau sommet en avril

© Fournis par La Presse Canadienne

RIO DE JANEIRO — La déforestation en Amazonie a atteint en avril un sommet des cinq dernières années, selon des données préliminaires publiées vendredi.

La surface couverte par la déforestation a augmenté de 43 % en avril par rapport à la même période de 2020, s'élevant à 581 kilomètres carrés, selon le système de surveillance du gouvernement Deter, qui fournit des alertes quotidiennes de déforestation basées sur des images satellite.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a déclaré, il y a deux semaines, que son gouvernement consacrerait plus d'énergie et plus de ressources à la lutte contre ce phénomène.

Il a manifesté, lors du récent sommet sur le climat convoqué par les États-Unis, sa volonté à préserver l'Amazonie, même si plusieurs de ses détracteurs doutent de sa crédibilité sur le sujet. M. Bolsonaro a aussi réclamé de l'aide financière extérieure pour freiner la déforestation de la plus grande forêt tropicale humide du monde.

Son ministre de l'Environnement a entamé cette année des pourparlers avec des responsables de l'administration du président américain Joe Biden, qui a directement exhorté le Brésil à prendre des mesures plus fortes. Les responsables et les militants écologistes surveillent de près les signes indiquant que M. Bolsonaro ne se contente pas de formuler de vaines promesses.

Par le passé, le président brésilien a plutôt défendu la nécessité d'exploiter les ressources de l'Amazonie et critiqué vertement les dirigeants européens qui dénonçaient cette politique. Au cours de la période de 12 mois précédant juin 2020, la déforestation avait atteint son pire niveau en plus d'une décennie.

Elle semblait se ralentir au cours des mois qui ont suivi, mais les données pour le mois d'avril marquent la reprise d'une tendance à la hausse. L'Institut national brésilien publie des données sur la forestation depuis 2015.

«Cela démontre qu'il n'y a pas d'action de contrôle du gouvernement», a déclaré l'Observatoire du climat, un réseau d'organisations à but non lucratif environnementales, dans un communiqué.

Selon lui, la couverture nuageuse d'avril 2021 était la plus importante jamais enregistrée pour ce mois, ce qui pourrait avoir masqué une déforestation encore plus importante.

Quelques jours avant le sommet sur le climat,15 sénateurs américains ont écrit une lettre au président Joe Biden pour se plaindre des antécédents environnementaux de M. Bolsonaro. Ils ont exhorté leur gouvernement à conditionner tout soutien à la préservation de l'Amazonie à des progrès significatifs dans la réduction de la déforestation.

- Par David Biller, The Associated Press

La Presse Canadienne

La déforestation en Amazonie a atteint un nouveau sommet en avril