Un agent de la GRC a contracté la COVID-19 en Nouvelle-Écosse

La santé publique va communiquer avec les gens qui auraient eu des contacts avec l’agent qui a la COVID-19, selon la Gendarmerie royale du Canada (archives). © /Radio-Canada La santé publique va communiquer avec les gens qui auraient eu des contacts avec l’agent qui a la COVID-19, selon la Gendarmerie royale du Canada (archives).

Un agent en première ligne de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a reçu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19, annonce le corps policier.

La GRC ne précise pas s’il s’agit d’une femme ou d’un homme. L’agent a reçu samedi le résultat d’un test de dépistage pour personnes asymptomatiques effectué au cours des jours précédents, indique un porte-parole de la GRC, le caporal Chris Marshall.

Il s'agit du premier membre de la GRC qui a eu des contacts avec le public et qui a la COVID-19 en Nouvelle-Écosse. Cette personne s’est isolée à son domicile.

La GRC prend cela au sérieux, assure M. Marshall. Le public, explique-t-il, devait en être informé.

Il y a eu auparavant quelques cas de COVID-19 à la GRC, mais les personnes atteintes ne faisaient pas directement affaire avec le public.

Une contagion non liée au travail

La GRC, selon Chris Marshall, croit que l’agent en question a contracté le virus dans la communauté hors de l’exercice de ses fonctions. Le porte-parole ne sait pas si l’agent a fréquenté ou non l’un des endroits figurant sur la liste des lieux potentiels d’exposition au virus.


Vidéo: Lanceuse d’alerte congédiée (Le Devoir)

Un agent de la GRC a contracté la COVID-19 en Nouvelle-Écosse