Radio-Canada se distingue à trois reprises aux prix Judith-Jasmin

Radio-Canada a remporté le prix dans la catégorie « Grand reportage », où Julie Dufresne, Luc Tremblay et Bernard Lapointe, de l'émission Enquête, étaient en nomination pour leur série de deux reportages intitulés COVID : Gérer dans la tempête. © Ivanoh Demers/Radio-Canada Radio-Canada a remporté le prix dans la catégorie « Grand reportage », où Julie Dufresne, Luc Tremblay et Bernard Lapointe, de l'émission Enquête, étaient en nomination pour leur série de deux reportages intitulés COVID : Gérer dans la tempête.

Radio-Canada s'est distinguée à trois reprises lors de la remise des prix Judith-Jasmin, les récompenses remises par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) aux meilleures œuvres journalistiques de l'année.

Le diffuseur public a ainsi remporté le prix dans la catégorie « Grand reportage », où Julie Dufresne, Luc Tremblay et Bernard Lapointe, de l'émission Enquête, étaient en nomination pour leur série de deux reportages intitulés COVID : Gérer dans la tempête.

Les journalistes Marie Eve Lacas, Marie-Hélène Rousseau et Myriam Roy ont quant à elles été récompensées dans la catégorie « Local et Régional » pour leur long format illustré Lac-Mégantic : La dernière nuit, à propos de la catastrophe ferroviaire de juillet 2013.

De leur côté, Brigitte Bureau. Sylvie Robillard, Michel Aspirot et Jessica Jérôme, toujours de Radio-Canada, ont remporté le prix dans la catégorie « Sciences, Environnement et Société », pour leur reportage Séparé de ses enfants à la frontière par l'Agence des services frontaliers.

Radio-Canada comptait cinq nominations.

Le quotidien La Presse a récolté cinq distinctions, notamment dans la catégorie « Justice et Faits divers », pour le travail de Katia Gagnon sur la tragédie de la DPJ à Granby, et dans la catégorie « Enquête », pour la série d'articles de Gabrielle Duchaine et Caroline Touzin en lien avec l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet.

Mme Duchaine a remporté un autre prix, dans la catégorie « Affaires et Économie », cette fois.

Le « Grand prix » a été décerné à Aaron Derfel, de la Montreal Gazette, pour son article sur la situation sanitaire au CHSLD Herron durant la première vague de la pandémie.

En raison des contraintes liées à la COVID-19, justement, la cérémonie de remise des prix Judith-Jasmin a eu lieu en ligne.

Au total, 159 journalistes ont participé, pour un total de 256 candidatures.

Radio-Canada se distingue à trois reprises aux prix Judith-Jasmin