La Nouvelle-Écosse se prépare à transférer des patients de Halifax

© Fournis par La Presse Canadienne

HALIFAX — Le directeur médical des soins intensifs au ministère de la Santé de la Nouvelle-Écosse croit que si l'on ne parvient pas à «aplatir la courbe», on devra bientôt transférer des patients à Halifax vers d'autres hôpitaux de cette province, qui recense maintenant plus d'un millier de cas actifs de COVID-19. 

Selon le docteur Tony O’Leary, les modèles suggèrent que les unités de soins intensifs de Halifax pourraient approcher de leur capacité maximale d’ici la mi-mai si les citoyens ne respectent pas strictement les consignes sanitaires. ​

La Nouvelle-Écosse déplorait mardi deux nouveaux décès liés à la COVID-19: une femme dans la cinquantaine et un homme dans la soixantaine, tous deux de la région de Halifax. La province compte maintenant 69 décès liés à la maladie depuis le début de la pandémie.

On signalait mardi 153 nouveaux cas, pour un bilan de 1060 cas actifs connus, la plupart dans la région de Halifax. Selon le docteur O'Leary, une fois que le système hospitalier à Halifax atteindra environ 85 % de sa capacité et que d'autres malades de la COVID-19 arriveront, on devra commencer le transfert de patients vers d'autres hôpitaux de la province. 

Le docteur O'Leary affirme que le réseau est bien préparé à cette éventualité et que les traitements aux soins intensifs ont considérablement évolué depuis la première vague il y a un an.

Par ailleurs, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a annoncé mardi qu'il offre plus de 12 millions $ en soutien supplémentaire aux entreprises frappées par le confinement actuel, entré en vigueur mercredi dernier. Les services intérieurs non essentiels et les entreprises sont fermés au moins jusqu'au 12 mai.

Vaccination au Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick signalait mardi quatre nouveaux cas de COVID-19: un dans chacune des régions de Moncton, Saint-Jean, Fredericton et Bathurst. Aucun cas n'était signalé dans la région d'Edmundston, qui a connu des éclosions en avril. 

La médecin-hygiéniste en chef, Jennifer Russell, a précisé mardi que les quatre nouveaux cas sont liés aux voyages. Le Nouveau-Brunswick comptait mardi 141 cas actifs déclarés de COVID-19 et six personnes hospitalisées atteintes de la maladie, dont deux aux soins intensifs.


Vidéo: Attendre pour choisir son vaccin? Ottawa s’en remet aux autorités locales (Le Devoir)

La Nouvelle-Écosse se prépare à transférer des patients de Halifax