Les césariennes planifiées réduiraient les risques pour certaines femmes et leur bébé

© Fournis par La Presse Canadienne

Les césariennes planifiées sont sans danger pour les accouchements à faible risque et peuvent être associées à un risque plus faible de complications pour la mère et le bébé par rapport aux accouchements vaginaux, selon la coautrice d'une étude publiée lundi dans le Journal de l'Association médicale canadienne. 

Pourtant, la docteure Darine El-Chaâr, spécialiste en médecine maternelle et foetale, estime que les femmes devraient consulter leur médecin pour déterminer ce qui est le mieux pour elles. 

La chercheuse souhaite entretemps que plus d'études soient réalisées sur les effets à long terme des césariennes planifiées, y compris en quoi la santé du bébé né de cette manière diffère des autres nés par voie vaginale.

La docteure El-Chaâr précise que sa recherche comparait les résultats des accouchements par césarienne planifiée: l'étude a révélé qu'environ 60 % des mères et de leur bébé s'en tiraient mieux que les autres.

Les chercheuses ont analysé les données du registre des naissances de l'Ontario sur 422 210 grossesses à faible risque entre 2012 et 2018 et ont découvert que 46 533 bébés étaient nés par césarienne. Ils se sont concentrés sur 1827 de ces cas (près de 4 %), impliquant des femmes qui avaient demandé à l'avance cette procédure.

Ils ont ensuite recherché dix problèmes courants pouvant découler du travail et de l'accouchement, y compris la rupture utérine, les déchirures du périnée, ainsi que l'admission du bébé aux soins intensifs en néonatalogie pour des problèmes comme la détresse respiratoire.

«Les résultats sont importants d'un point de vue statistique, mais nous aimerions voir cela dans une population plus large», a déclaré la docteure El-Chaâr, chercheuse associée à l'Hôpital d'Ottawa. Elle souligne que plusieurs facteurs, dont les antécédents médicaux, peuvent pousser une femme à décider d'opter pour une césarienne planifiée.


Galerie: 20 maladies communes liées au vieillissement (Espresso)

Les césariennes planifiées réduiraient les risques pour certaines femmes et leur bébé